Bienvenue dans votre espace PresseAlpesMaritimes

Vous pouvez vous inscrire afin de rédiger des commentaires sur nos articles

Cela ne prend que quelques secondes.

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

L’Association AB HARMONIAE Onlus Italie-France-Monaco avec DENIA MAZZOLA GAVAZZENI…Une Voix posée sur un Coeur d’Or.

13 septembre 2010
By admin

A l’occasion d’une conférence organisée par  la cantatrice DENIA  MAZZOLA GAVAZZENI dans une des somptueuses salles du restaurant le  SCOTCH TEA HOUSE, 4 av. de Suède à Nice, j’ai rencontré une femme à vous couper le souffle !!!….Frappée par l’Intelligence et la Noblesse,  rayonnante de beauté  à l’extérieure comme à l’intérieure, et d’une extrême  fidélité à ses sentiments.

L’Association AB HARMONIAE Onlus Italie-France- Monaco est née de la volonté de cette cantatrice dont elle en est la Présidente Fondatrice. Une organisation non lucrative d’utilité sociale.

Son objet s’articule autour de trois volets

Faire découvrir des œuvres et des compositeurs injustement oubliés des XVII, XIX, et XXe siècles  au travers de concerts, rencontres, conférences, journées d’étude à thème, manifestations dont l’accès est libre et gratuit.
Un rendez-vous qui nous permis d’être parmi les premiers à connaître la sortie de l’enregistrement de « Maria-Madeleine » Drame  sacré en trois actes et  quatre parties (1873).
AB HARMONIAE Onlus  aura produit et enregistrée l’intégral des trois Oratorios de  Massenet.

Soucieuse de découvrir  et de mettre à la lumière des projecteurs ces jeunes talents rencontrés sur les scènes du monde,  elle nous fera part de sa joie de pouvoir  les faire participer aux activités de  son association, un projet de longue date qu’elle a pu enfin réaliser.

Exemples de  manifestations pour la solidarité ; LODE IN MUSICA PER MARIA DEL FONTE IN CARAVAGGIO, MARIA DEL FONTE IN LOMBARDIA SUL CAMINO DI SANTIAGO SACRE ARMONIE, LES COULEURS DE LA MUSIQUE et en 2007 , le prix MAMAN D’Italie …….

Son besoin de s’investir dans des activités culturelles humanitaires qui s’adressent aux communautés « recluses »  voire en souffrance lui permet  d’appréhender des scènes prestigieuses du monde, de fréquenter aussi des scènes plus inattendues comme l’auditorium des Maisons d’Arrêt, des chambres de patients en fin de vie hospitalisés en soins palliatifs ou encore les salons des Maisons de Retraite ou Etablissements pour jeunes défavorisés.

Denia est une cantatrice de renom à l’âme sensible  qui revendique son statut d’artiste solidaire.

Infatigable sur le terrain, elle a su  rallier à sa cause des partenaires d’envergure comme les institutions ou divers organismes internationaux capables de l’aider dans ses actions caritatives au profit des plus faibles.

Ses soutiens en France, entre- autres,  la VILLE DE NICE, le MINISTERE DE LA JUSTICE…
En Italie
, la REGION LOMBARDIE, la Ville de CARAVAGGIO, la Province de BERGAME,

« Il ne s’agit pas de donner un chèque » nous dira-t-elle mais « d’accompagner de notes d’amour personnel des gens exclus de notre société » et de poursuivre son souhait de « mettre en valeur des jeunes talents qui ont déjà commencé leur carrière et qui ont, eux aussi, le droit d’avoir des témoins. Denia  nous dira à quel point son « talent est un don du ciel qui se doit d’être partagé avec les autres »

DENIA MAZZOLA GAVAZZENI

Posée sur un cœur d’Or, sa voix ressemble à cette grosse pierre précieuse que tout diamantaire rêve d’en faire, au moins une fois dans sa vie, l’acquisition.

Elle aurait pu se contenter de faire briller sa voix, d’en récolter les fruits et de vivre des moments paisibles autour des siens mais c’était sans compter sur cette Grande Dame qui exprime ses sentiments avec toute l’ardeur d’une âme passionnée.

Aussi loin qu’elle remonte dans sa mémoire, ses souvenirs d’enfance ont la douleur des autres.
Très jeune, elle détectait en elle un cœur charitable et compatissant, une volonté de soulager misères et souffrances.
Jamais elle ne s’est résignée à vivre du protectorat, ce mot imprécis qui donne aux hommes cette prééminence. De là n’acquirent de nombreux projets.
Concrétiser ses intentions sera son cheval de bataille, pendant de longues années  elle poursuivra ses travaux de construction d’une association qui porte le reflet de sa personnalité. Sur cette piste, les formalités se réduisaient à s’enquérir de nos santés, à remettre au souffrant l’encouragement  et le plaisir dont il manquait.

Agir pour faire sortir de leur torpeur les accablés avec, parfois, un grand souffle de colère vers  ce monde grouillant,  bien rangé, richement harnaché, conservateur des avantages acquis…

Pour pouvoir lire la joie sur le visage de ceux qui éprouvent de grandes douleurs,  quand l’attente alourdit leurs paupières, une attente si  longue, si intense et pourtant presque silencieuse qu’elle ne peut que s’imprimer dans nos mémoires.

Des situations qui constitueront les points de repère essentiels de son enfance.

Pour Denia, la vie sociale et la vie économique ne peuvent pas être séparées, elles ne sont même plus complémentaires, elles sont une seule et même vie, celle des femmes et des hommes de notre société.

Pour la Vieillesse délaissée, les  malades abandonnés à leurs souffrances et à leurs peurs, les prisonniers livrés à leurs remords, il fallait trouver une infrastructure sociale nouvelle, suffisamment vaste  et diversifiée, répondant à l’évolution du monde moderne et aux aspirations d’un bon nombre d’hommes et de femmes.

Aujourd’hui Denia a su récolter  les moyens d’expression adaptés à son vouloir, conquérir sa place dans la société des oubliés par sa propre force,  affronter un monde qui n’est plus à la mesure, ce monde inquiet dans le confort matériel, solitaire dans une vie somptueuse.
La société des oubliés avait besoin d’être comprise, aidée, soutenue et respectée. Une société qui, à l’indépendance préférait, jusqu’à la rencontre avec Denia,  la soumission quels qu’en soient les humiliations et les risques.

Les conséquences de l’aveuglement et de l’impéritie de certains étaient terribles à supporter, aujourd’hui, Denia peut dire qu’avec  son groupe (voir photo), elle a pu constituer la force nécessaire  avec des racines profondes dans le monde entier, ses grandes qualités ont répondu à sa voix et à son nombre dans le respect des réalités……Une distinction s’impose à l’esprit.

Denia MAZZOLA GAVAZZENI  est un génie qui est parvenu à ramener d’autres génies dans son association pour distribuer, les hautes  quantités de talent, de pensée et d’énergie créatrices.

Ces personnes là existent bien ; il en est  beaucoup et  tous horizons professionnels qui pensent  à l’avenir des autres avant de penser à eux-mêmes, qui redoutent l’enjeu des convoitises, qui ne tombent jamais dans les tentations de la facilité.

Avant de chercher la voie qui mène à la continuité parfaite, il importe de savoir si cette société privilégiée veut  aider à continuer ou simplement succéder pour se donner bonne conscience …
Brûler de succéder en refusant  le fondement même de l’héritage, ce serait, je pense, la mauvaise raison qui nourrit les espoirs. C’est l’institution et elle seule qui peut garantir la durée de son objet et l’avenir de l’homme.

Avec Denia MAZZOLA GAVAZZENI  chaque jour est un rêve qui se réalise, son intérieur est un havre de paix, avec elle on prend le temps de travailler pour les autres, bénévolement et en toute sérénité, son dialogue direct n’a nul besoin d’interprète.

Pour les personnes qui ont la mort aux dents, elle est trop heureuse d’être malheureuse  avec eux, prêtant, sans aucune hésitation, son talent et sa présence afin de leur permettre de « vivre » des instants de grand bonheur……Durant ces moments privilégiés pour Denia l’audace est belle…

Ses préoccupations quotidiennes sont les situations d’ordre moral, faire abstraction d’elle-même dans son œuvre pour mieux  tourner  les yeux vers l’autre, ce n’est pas une obligation « c’est un devoir » nous dira t-elle.

Pendant cette rencontre, de bénir le ciel de lui avoir accordé vie et santé pour mener à bien cette grande bataille.

Denia s’emploiera  avec succès à faciliter, à entretenir et à développer les rapports avec ses soutiens.

Des soutiens qui lui savent  gré des efforts entrepris et l’aident généreusement dans ce combat pour franchir l’infranchissable.
Je veux parler, entre autres, du Président de la République Italienne Monsieur Giorgio NAPOLETANO, le Ministère de la Justice française  mais aussi ceux qui sont à ses cotés avant, pendant et après chaque concert ; Christian JARNIAT Journaliste – Avocat- Musicologue-Vive-Président de Nice, Jean-Claude JOBIN Magistrat- Clarinettiste, René GIOVACCHINI Membre du Conseil d’Administration et secrétaire de l’Association AB HARMONIAE ONLUS, Yves COURMES Relations Publiques de l’Association AB HARMONIAE Onlus, Hervé CASINI Conférencier, Musicologue, Françoise CONTI Past-Présidente Rotary Club de Nice et bien d’autres encore….

( écouter l’audio)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Nombreux sont ceux qui découvrent parfois fort tard dans la vie qu’ils ont dépensé beaucoup d’énergie à se conformer aux normes de la réussite des parents ou des personnes influentes rencontrées.

Denia a osé être davantage elle-même et a osé défendre son droit à définir elle-même les critères de choix de sa vie. S’engager dans des causes louables avec le  risque de changer totalement son histoire personnelle.

Pour elle la « réussite » ne concerne pas que l’activité professionnelle mais  toutes les échelles et les zones particulières de la réussite.
En restant à l’écoute des autres elle a pu atteindre  des critères de réussite définis par elle-même, une chance certaine pour elle d’être heureuse.

Sa démarche peut déplaire mais face aux réticents sa défense consiste à utiliser toutes les « prises de parole »  pour continuer à parler juste.

C’est ainsi que le succès de ses interventions fut très important et très rapide.
Peu à peu les récalcitrants  la remarquent,  l’admirent voire l’envient dans son étonnante capacité et disponibilité à intervenir dans les secteurs de la vie sociale.

Pourquoi et comment ??

Parce que Denia possède un bon « rapport affectif » avec elle. Il est vrai qu’aimer sa propre personne signifie apprécier que l’on est d’accord avec ses actes et signifie qu’on est en mesure d’évoluer  jusqu’au dernier jour de sa vie.
Aimer sa propre personne c’est pouvoir aimer les autres. Ayant exploré les rapports délicats entre la morale et la religion Denia peut dire qu’il est vertueux d’aimer autrui.

C’est sur une émouvante anecdote sur Maria Callas suivi de « elle a pu écouler ses larmes et son chagrin au travers de sa voix et d’une attitude qui portent aussi témoignage des souffrances de l’être humain » que Denia terminera  l’entretien.

Sa Voix

Après avoir parlé du parcours de son cœur d’or, je ne peux faire abstraction de celui de sa voix même si  pour Denia la charité doit rester discrète.

Née à Bergame, Denia MAZZOLA GAVAZZENI a perfectionné ses études de technique vocale avec des enseignants de prestige tels Rina Malatrasi, Rodolfo Celletti et Leyla Gencer. Elle débute sa carrière théâtrale en 1982 à Rieti, dans le rôle de Gilda de Rigoletto.
Suivront durant les dix premières années de son parcours artistique, tous les rôles dominants du répertoire belcantiste : De Lucia à Puritani de La Somnambula à Don Pasquale en passant par Cosi fan tutte, Don Giovanni, La Fille du Régiment etc…
Outre son talent dramatique et la sûreté de sa technique vocale, sa passion pour une constante recherche la distingue dans le panorama international.
Elle a interprété dix sept rôles principaux du répertoire donizettien, devenant ainsi une incontestable autorité de la « Donizetti Renaissance ».
Liée au grand compositeur par le même lieu de naissance, elle reçoit en 1995 le Prix Donizetti (5ème édition).

Denia Mazzola Gavazzeni chante sur les plus grandes scènes du monde

New York, Vienne, Paris, Barcelone, Séville, Bilbao, Salzbourg , Rio de Janeiro, Santiago du Chili, Mexico, Cape Town, Durban, Johannesburg, Zurich, Genève, Lucerne, Francfort, Berlin, Cologne, Hambourg , Munich, Prague, Monte Carlo…
En Italie, elle a été accueilli à la Scala/Milan, au San Carlo/Naples, La Fenice/Venise, Carlo-Felice/Gênes, Massimo/Palerme, Bellini/Catane, Cagliari, Sassari, Taormina Arte, et dans les plus grands théâtres traditionnels tels Bergame, Parme, Modène, Reggio Emilia, Jesi etc…
A Florence, elle débute en 1987 au Teatro Communale avec un opéra comique de Bizet Le docteur Miracle. Les années suivantes, elle est la voix soliste des oratorios de Mendelssohn, sous la direction de Gianandrea Gavazzeni . Elle est présente dans d’autres théâtres importants de Toscane comme Livourne, Lucques, Pise, Sienne et Torre del Lago, se consacrant avec enthousiasme à la redécouverte d’opéras de Mascagni, Puccini et de la Jeune Ecole en général.
Sur les scènes livournaises, en l’honneur de Mascagni, elle interprète Iris et Silvano et participe, comme coproductrice, à l’exhumation et à l’exécution de l’opérette Si.
A Torre del Lago elle interprète Mimi dans la Bohême mise en scène par Mario Monicelli.
Douée d’une rare aptitude, elle passe de l’opéra à l’opérette (La vedova allegra, La reginetta delle rose, Si) et de Purcell à Martucci à travers Haendel, Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Berlioz, Wagner, Strauss.

Ces dix dernières années, elle s’est investie dans la recherche d’œuvres injustement oubliées, restituant un succès mérité à : L’amore dei tre re de Montemezzi, Risurrezione de Alfano, Cassandra de Gnecchi, Parisina de Mascagni, Turandot de Busoni, Medea de Cherubini, La Navarraise de Massenet, Cavalleria Rusticana de Monleone, Marion Delorme et Gioconda de Ponchielli, Mirra de Alaleona, Ariadne auf Naxos (1°édition)de Strauss.
Elle a célébré l’année Verdi en 2001 avec l’interprétation de Jeanne d’Arc pour le Festival de Saint-Denis- Paris, de Macbeth pour le festival Verdi à Parme, Les Vêpres Siciliennes pour le festival de Schwerin et pour le Queen Elisabeth Hall de Londres, se produisant aussi pour l’ambassade Italienne lors d’une tournée de concerts à Durban, Cape Town, Johannesburg.

Parmi ses récentes interprétations, on se souvient de Ariane auf Naxos de Strauss, au théâtre Piccini de Barri, Medea de Cherubini (enregistré en DVD par Kycco Classic) au Théâtre Verdi de Sassari, Turandot de Busoni, La voix humaine de Poulenc, La Navarraise de Massenet, (tous enregistrés en CD par Kycco Classic), La vedova allegra (La Veuve Joyeuse) au festival de Taormina Arte, Zanetto, Cavalleria et Gioconda de Ponchielli.
Sur le plan international, il convient de citer les nombreux enregistrements de la soprano au festival de Radio France, avec les mémorables exécutions de Medea, Parisina, Risurrezione, Marion Delorme, « l’intégrale » des héroïnes de Mascagni, enregistrements auxquels ont été attribués plusieurs premiers prix, ( Platinium Académie Internationale du disque lyrique pour Parisina et Héroines de Mascagni). Pour le Festival de la radio Suisse Italienne elle a exhumé Elena e Malvina de Francesco Soliva, compositeur tixinien.

Elle a interprété et enregistré en DVD pour West Deutsch Rindfunk-Koln Stabat Mater de Rossini , dirigé par S.Bychkof, et avec la Berliner Philharmonie, elle a interprété et enregistré le Stabat Mater de Rossini, dirigé par M.Janowski.

Au Deutsche Oper de Berlin, elle a interprété le rôle principal de Sémiramis, Cavalleria Rusticana, Pagliacci.

En Février 2005 elle a présenté au théâtre de la Pergola, en faveur des enfants du Sud-est asiatique, frappés par le tremblement de terre, un programme rarissime de Ninna nanne italiane (1934) berceuses, avec la présence de la jeune actrice Lavinia Pozzi.

En 2006, elle a donné naissance à l’Association culturelle à but humanitaire Ab Harmoniae qui a pour mission la diffusion d’œuvres oubliées, en faisant appel à de jeunes talents.
Toujours en 2006 elle a célébré le dixième anniversaire de la disparition du Maestro Gianandrea GAVAZZENI avec un concert et un congrès au Théâtre de la Pergola de Florence, dans la Basilique de Santa Maria Minerva de Rome et dans la cathédrale de Monaco.
En mai 2006 elle a donné un concert exceptionnel « Vontobel per Gavazzeni  e Mozart » pour la Ligue Italienne en faveur de la lutte contre le cancer, au théâtre du Verme de Milan. Elle a participé à la deuxième édition du Festival d’opérette de Rio Marina (Ile d’Elbe) où elle a reçu un prix pour sa Carrière, des mains du Maire Francesco Bosi.
Sont en projet ; Les reprises de Gioconda à Athènes, la nouvelle production du «  Dialogue des Carmélites à Bilbao », les concerts Wagnériens avec l’exécution des Wesendonk lieder par l’Orchestre Symphonique de Bari, Don Giovanni à Lecce, Médée au Konzertgebau d’Amsterdam et la première exécution nationale d’Herminie de Berlioz à l’Académie Sainte Cécile de Rome.

Pour le Vicariat de Rome elle présentera le même programme et la Collection Ninna Nanna Italiana avec les fables de Camilleri au Théâtre Valle di Roma. Pour l’Institut Italien de la Culture de Berlin, elle donnera une semaine de concerts-conférences sur les œuvres du Primonovecento Italien.

La fondation Centre Etudes Alfiériens l’a décorée du Prix Alfieri pour l’exécution de Mirra (Alaleona-Alfieri). L’Académie Internationale Les Muses l’a honoré dans le Palazzo Vecchio, avec le prix Le Muse/Euterpe. Elle est l’auteur du volume Ritratti édité par Theatron Milano dans lequel est recueillie la documentation iconographique, textuelle et musicologique de 21 ouvrages et de 3 opéras « oubliés » dont elle est l’interprète.

Quand l’anniversaire de Claire Obry s’immortalise en photo auprès de son équipe de travail plongée dans une sincère amitié.

Le  programme d’ABHARMONIAE Onlus pour  2010/2011


Août 2010


30 Août 2010
Déambulation lyrique au chevet des patients en soins palliatifs de l’hôpital l’Archet Nice

SEPTEMBRE 2010
02-10 Septembre 2010
Ateliers/master classes dans le quartier des femmes de la Maison d’arrêt de Nice
13 Septembre 2010
Concert dans le quartier des femmes de la Maison d’arrêt de Nice
14 Septembre 2010 Déambulation lyrique au chevet des patients en soins palliatifs de l’hôpital l’Archet Nice
15 Septembre 2010
Concert pour les détenus de la Maison d’arrêt de Monaco
25 Septembre 2010 Enregistrement live de La Vierge de Massenet –Basilique Notre-Dame de Carravaggio Italie

OCTOBRE 2010
02 Octobre 2010 Messe du Couronnement de Mozart –Basilique Santa Maria Maggiore de Bergame Italie
11 Octobre 2010
Déambulation lyrique au chevet des patients en soins palliatifs de l’hôpital l’Archet Nice
11 Octobre 2010
6ème Journée Mondiale des Soins Palliatifs

NOVEMBRE  2010
20 Novembre 2010 Concert pour la Journée Internationale des Droits de l’Enfant en faveur de l’UNICEF
En collaboration avec la Direction Adjointe de la Petite Enfance de la Ville de Nice.
Théâtre Francis Gag 4, rue Saint-Joseph-06300 Nice
Programme : Chopin, Giordano, Wagner, Verdi
Interprètes : Denia Mazzola Gavazzeni soprano, Yusif Eyvasov, ténor Andrea Molteni, pianiste de 12 ans et le Chœur des enfants de la Maîtrise de l’Opéra de Nice.

DECEMBRE 2010
3 Décembre 2010 Gala au profit de SPECIAL OLYMPICS Monaco
Théâtre des Variétés de Monaco-1 boulevard Albert 1er 98000 Monaco
Les bénéfices du Gala seront reversés à SPECIAL OLYMPICS Monaco pour permettre à 50 enfants monégasques handicapés mentaux d’assister aux prochains Jeux Olympiques Spéciaux 2011 à Athènes.
« Special Olympic » a été créé en 1969 aux Etats-Unis par la famille du Président Kennedy qui souhaitait développer le sport sous toutes ses formes pour les enfants et les adultes handicapés mentaux.
« Special Olympic » couvre maintenant la totalité de la planète puisque plus de 150 pays adhèrent à cette idée de développer et de perfectionner les capacités motrices et psychologiques et ce quel que soit le degré du handicap de ces sportifs « spéciaux ».
Ce mouvement s’est développé en Europe et « Special Olympics Monaco » a été créé en 1980 avec le soutien de la Famille Princière, son Altesse Sérénissime Le Prince Albert II
en est le Président d’Honneur.
Inspirés des Jeux Olympiques, les Jeux Olympiques spéciaux s’adressent à des déficients intellectuels âgés de 8 à 80 ans.
L’accent est mis sur la participation de chacun plutôt que sur l’exploit sportif

PROGRAMME FIN 2010 ET 2011

Récital de 3 ténors : Giovanni Botta, Massimo La Guardia, Yusif Eyvasof
Chansons d’Edith Piaf et d’Amalia Rodriguez par Denia Mazzola Gavazzeni, soprano, Giovanni Botta, Massimo La Guardia, Yusif Eyvasof, ténors et l’Ensemble orchestral de l’Opéra de Nice.

11 et 12 décembre 2010 :
Présence d’ABHO Monaco au Forum des Associations Monégasques-Grimaldi Forum.

ANNEE  2011

JANVIER 2011

09 Janvier 2011
Concert à la Basilique Notre-Dame de Nice
19 Janvier 2011 Concert Lyrique Théâtre de la Photographie et de l’Image Nice-27 Bd Dubouchage
Airs et duos tirés de Tristan und Isolde, Siegfried, Gotterdammerung, Tannhäuser, Walkyrie interprètes :  Denia Mazzola Gavazzeni soprano et yusif Eyvasof ténor.

FEVRIER  2011
16 Février 2011 Concert lyrique Théâtre de la Photographie et de l’Image Nice-27 Bd Dubouchage
Concert conférence sur Malher par Guido Salvetti, directeur du conservatoire de Milan
Interprète : Stelia Doz, professeur de chant au conservatoire de Milan.

MARS 2011
23 Mars 2011 Grand Gala Lyrique –Opéra de Nice- 9 rue Saint –François de Paule


AVRIL 2011

13 Avril 2011 Concert lyrique Théâtre de la Photographie et de l’Image Nice-27 Bd Dubouchage
La Fille du Régiment de Donizetti
Interprètes : Chiara Pieretti soprano, Giovanni Botta ténor, Corrado Cappitta Baryton,
Elena Serra mezzo, Paolo Fiamolingo piano
Présentation : Christian Jarniat

MAI 2011
12 Mai 2011 Concert lyrique Théâtre de la Photographie et de l’Image Nice- 27 Bd Dubouchage
L’Elixir d’Amour de Donizetti
Interprètes : Camillo Facchno ténor, Chiara Moschini soprano, Marco Sportelli basse,
Massimiliano Fichera baryton

JUIN 2011
4 Juin 2011 Concert dans le cadre du Centenaire de la Cathédrale de Monaco
Marie Madeleine de Jules Massenet par Denia Mazzola Gavazzeni
Concert dans le cadre des 50 ans du Centre Antoine Lacassagne de Nice.

OCTOBRE 2011
13 Octobre 2011 Grand Gala Lyrique-Salle du Canton de Monaco-Terrasses de Fontvieille 98000 Monaco

Texte : Régina

Photos : ©Patrick GAUTHEY
Audio : © Gérald Vaysse

Tous Droits Réservés
Les copies doivent indiquer l’emplacement exact du document avec le lien d’origine
www.pressealpesmaritimes.com
regina@pressealpesmaritimes.com

Tags: , , , , , , , , , , , ,

6 Responses to L’Association AB HARMONIAE Onlus Italie-France-Monaco avec DENIA MAZZOLA GAVAZZENI…Une Voix posée sur un Coeur d’Or.

  1. bulldog pulling on leash on 10 avril 2011 at 4 h 36 min

    [...] L???Association AB HARMONIAE Onlus Italie-France-Monaco avec DENIA MAZZOLA GAVAZZENI???Une Voix pos??e sur un Coeur d???Or. | Presse Alpes Maritimes [...]

  2. garmin nuvi 255w on 18 juin 2011 at 2 h 47 min

    Whoa i like your L’Association AB HARMONIAE Onlus Italie-France-Monaco avec DENIA MAZZOLA GAVAZZENI…Une Voix posée sur un Coeur d’Or. | Presse Alpes Maritimes . I gotta bookmark this site it seems very helpful very beneficial keep update about L’Association AB HARMONIAE Onlus Italie-France-Monaco avec DENIA MAZZOLA GAVAZZENI…Une Voix posée sur un Coeur d’Or. | Presse Alpes Maritimes

  3. Ervin Isip on 19 juin 2011 at 22 h 54 min

    strong daybook you lock up

  4. Mega fortune on 14 juillet 2011 at 10 h 17 min

    Really good post. I like your no bs posts they are the reason I keep coming back here.

  5. admin on 18 juin 2011 at 7 h 29 min

    Bonjour,

    A vrai dire je ne sais pas.
    Je vous remercie mille fois pour l’attention que vous portez

  6. admin on 20 juin 2011 at 7 h 02 min

    Bonjour,

    Merci beaucoup.
    Mon mail: regina@pressealpesmaritimes.com
    Bien Cordialement,
    R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*




RSS L’actualité de la ville de Cannes

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.