Bienvenue dans votre espace PresseAlpesMaritimes

Vous pouvez vous inscrire afin de rédiger des commentaires sur nos articles

Cela ne prend que quelques secondes.

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

CANNES : SYMPOSIUM INTERNATIONAL DE L’EAU, DES PROJETS EN COURS DANS LES DOMAINES DE L’EAU, ET CEUX REALISES…

3 juillet 2010
By admin

Pr Raoul Caruba Organisateur 12 ème Symposium de l'eau

L’eau que nous consommons chaque jour pour ne pas dire chaque minute est, actuellement, un sujet qui préoccupe  toutes nos têtes grises.

L’eau, ce liquide incolore transparent, inodore, insipide est presque partout dans la nature (rivière, lac, mer).

L’eau, ce corps composé résultant de la combinaison de deux volumes d’hydrogène à un volume d’oxygène, de formule H2O.

L’eau, qui  bout à température de 100°C sous la pression de « 1 » atmosphère, et se solidifie à O°C.

L’eau, qui  existe dans l’atmosphère à l’état de vapeur et qui  pèse 1g. pour 1cm3 d’eau à 4°C.

Les eaux naturelles qui tiennent en suspension des poussières et quelquefois des microbes pathogènes et en dissolution des gaz et des sels.

L’eau, aujourd’hui, pose le problème d’assainissement, certes, durant ces 12 dernières années des projets dans les domaines de l’eau  ont été réalisés, mais  d’autres sont encore en cours.

Une synthèse  a été portée  à notre connaissance ce jour par Monsieur Alexis Feraud d’Arcier Responsable événementiel Lyonnaise des Eaux .

Alexis Feraud d'Arcier Responsable événementiel Lyonnaise des Eaux

Ecouter l’interview du Responsable Evénementiel Lyonnaise des Eaux

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

L’épuration de l’eau destinée à la consommation

Après les grillages, les huilages et  le tamisage, pour retenir les corps solides en suspension, l’eau est additionnée de chlore gazeux, de sulfate d’alumine et de charbon actif puis, envoyée dans des bassins de décantation, où les boues se déposent avant d’être ultérieurement traitées.

Puis, l’eau est clarifiée dans des bassins filtrants, à travers des couches successives de sable et de graviers.
Epurée, l’eau est ensuite soumise à une stérilisation par l’ozone, puis refoulée dans la canalisation d’alimentation.

Au fil des années, des  villes dites « nouvelles »  dont la conception  et la réalisation sont le fruit d’une planification totale et qui est implantée sur un territoire non ou mal urbanisé  d’où l’importance  d’élargir, de se regrouper.

Les eaux usées et traitées en amont doivent aussi l’être plus bas et, d’autre part, les villes se peuplent au détriment des villages.

L’eau doit devenir  une histoire de grande famille.

Pourquoi dès 1989, et pour la 1ère fois des scientifiques mettaient en avant une mise en garde sur la politique de gestion des risques liés aux installations mises en place pour le traitement des eaux usées.

Pourtant, à cette époque l’eau n’était pas un problème pour la plupart des pays.

Aujourd’hui, le problème est là, bien présent, et il fallait réunir des membres éminents  de tous les pays du monde pour en parler, il en ressort qu’il était important de mettre à l’ordre du jour 3 grandes missions :

-Réunir les Chercheurs, les Universitaires, les « Morateurs »…..
- Ecouter les économistes
- Faire participer les décideurs politiques

Des missions qui ont abouties à la vision que les chercheurs, les professeurs de l’eau sont des métiers qui ont évolué énormément et qui doivent être regardés avec beaucoup plus d’attention.

C’est ainsi que ce Symposium rassemble des gens qui ont une vision sur l’avenir.
Discuter et trouver des solutions, faire du relationnel et encore du relationnel pour relever deux thèmes forts :
-L’eau de la ville (eau douce)
-L’eau de mer (eau salée)

EAU DE LA VILLE

Aujourd’hui ,force est de constater, que les grandes métropoles altèrent les hommes.

Les villes grandissent démesurément et se pose le problème d’une part, des constructions anarchiques (ex : Brésil) et d’autre part, du manque d’établissement  d’assainissement aussi bien en amont qu’en aval et de se poser la question :
Comment pourra-t-on donner l’alimentation en eau à nos hommes dans les années à venir, lorsque l’on sait que 60% de l’humanité vit dans des villes et que demain ce sera plus de 80% ?

La quantité, certes, devrait toujours pouvoir être délivrée mais s’agissant de la qualité c’est un autre phénomène auquel il faut apporter des solutions.

Il faut dire que les scientifiques peuvent tout faire dans ce domaine, ils savent dépolluer en mettant un dépolluant dans un contexte pollué et tout redevient pur.

Cependant, aujourd’hui se pose le problème de savoir qui va réaliser les usines d’épurations, où et qui va payer ?

Au Proche-Orient, le problème a été réglé  par une solution technique, économique et politique, et ils ont trouvé les solutions pour avoir une eau pure sans faire monter le prix de l’eau.  A méditer

EAU DE LA MER

Considérant que la Mer est le poumon de notre globe terrestre il fallait réagir aussi sur ce sujet.
Selon les scientifiques, il n’y a pas que les marins qui polluent mais aussi les eaux des continents rejetées dans la mer.
Aujourd’hui, Il faut que l’eau des continents arrive propre dans la mer et, pour y parvenir, il faut trouver un aménagement du littoral cohérent. (Ex : l’Espagne avec le bétonnage des Côtes.)     

La SOCIETE THALES est aujourd’hui équipée de satellites très performants qui sont capables de surveiller la surface de l’eau, sa propreté, la nature de sa chaleur et de pollution.
Elle est aussi capable de suivre, d’une manière précise, le mouvement des bateaux (y compris pirates), mais aussi tout le littoral et donner des indications sur une localisation précise polluée.

Pour mieux nous faire prendre conscience du problème qui se pose à nous, ce Symposium de l’Eau vous sera relaté  au jour le jour…A suivre

Texte/audio : Régina
Photos : © Gérald
Tous Droits réservés
Les copies doivent indiquer l’emplacement exact du document avec la mention du lien d’origine
regina@pressealpesmaritimes.com
www.pressealpesmaritimes.com

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*