Bienvenue dans votre espace PresseAlpesMaritimes

Vous pouvez vous inscrire afin de rédiger des commentaires sur nos articles

Cela ne prend que quelques secondes.

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

C’est l’été, vous pouvez vous déshabiller, mais pas trop…

24 juillet 2009
By admin
Même les enfants n'échappent pas aux interdits de l'été.

Même les enfants n'échappent pas aux interdits de l'été.

Sea, sex and sun. En vacances tout est possible, mais tout n’est pas permis. Alors, n’allez pas gâcher bêtement votre séjour en vous exposant à la vindicte des pouvoirs publics chargés de limiter les enthousiasmes excessifs. Une série de textes de lois, d’arrêtés préfectoraux et municipaux marque la frontière entre les bonnes moeurs et les mauvaises manières. A respecter à la lettre ? À vous de juger.

Le soleil la chaleur et la nudité

Qui dit vacances, dit soleil, chaleur et… nudité. Les strings et les seins nus sont autorisés sur les plages, mais la nudité intégrale, elle, est quasiment interdite partout. Et ce n’est pas le moment de tenter l’aventure naturiste. À la suite d’une plainte, un arrêté municipal daté du 9 juillet autorise la police municipale à verbaliser les contrevenants de tout poil. Ils peuvent néanmoins s’exiler sur une petite plage de l’île Sainte-Marguerite (les Pierres plates) ou s’entasser au corps à corps, sur la toute petite plage de la Batterie, à la limite de Cannes et de Golfe-Juan.

Pas d’amour au clair de lune

Quant à se laisser aller à la sensualité, halte-là ! Même la nuit, les élans romantiques ne doivent jamais virer à l’ardeur amoureuse. Ni sur la plage, ni ailleurs. L’amour actif est considéré comme une « exhibition sexuelle » dès lors qu’il se pratique « dans un lieu accessible au regard du public » qui, comme chacun sait, porte très loin, même la nuit. Et ce n’est pas pour protéger l’innocente curiosité des enfants puisque les moins de 13 ans sont eux-mêmes interdits de sortie sans accompagnateur dans la plupart des quartiers de la ville à partir de 23 heures.

Ni bain de minuit, ni galipettes sur la plage

Pour prévenir les tentations en tout genre, un arrêté de 1990 précise qu’il est « interdit de stationner de nuit sur les plages, seul ou en groupe, avec matelas, couverture ou sac de couchage ». Dormir à la belle étoile, à même le sable, reste envisageable, mais il faut se tenir à carreau. Ni bain de minuit, ni galipettes. Et n’espérez pas pouvoir vous réfugier dans le camping-car d’un ami, ils sont interdits de stationnement sur toute la commune depuis 1990.

La Ville rhabille les torses nus

D’ailleurs, mieux vaut ne pas commencer à se déshabiller trop vite. Les torses nus sont prohibés dans les rues de Cannes depuis 2003. Tout comme les balades en maillot de bain, ailleurs qu’à la plage. Et pour être bien comprise sans fâcher personne, la Ville distribue en ce moment gratuitement des T-shirts aux ignorants.

Pour le reste, en vacances, vous faites comme vous voulez. Sauf que : il est aussi interdit de nourrir les mouettes, de promener des chiens dits dangereux dans le centre-ville et sur la Croisette, de faire des barbecues sur le rivage, (hormis sur le boulevard du Midi à hauteur de la gare de triage) et de jouer au ballon sur les terrains de beach-volley après minuit,

Vous en voulez encore ? Allez, un grand classique : « Une personne trouvée en état d’ivresse dans les rues, chemins, places, cafés, cabarets ou autres lieux publics est conduite à ses frais au poste de police le plus proche pour y être retenue jusqu’à ce qu’elle ait recouvré la raison. » Alors, avant de la perdre, la raison, oubliez tout ça et… bonnes vacances.

Pierre Valet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*