Welcome to Magazine Premium

You can change this text in the options panel in the admin

There are tons of ways to configure Magazine Premium... The possibilities are endless!

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

LA SACEM AU MIDEM 2011 : « POUR QUE VIVE LA MUSIQUE »…

28 janvier 2011
By admin

A la conférence de presse de la SACEM au Palais des Festivals à Cannes, Monsieur Bernard MIYET, Président du Directoire de la SACEM ne cachait pas son mécontentement quant à la mise en place « à la traîne « des dispositifs permettant une rémunération compensatoire des créateurs pour l’utilisation de leurs œuvres sur les réseaux. De nous confirmer:

« Internet représente toujours moins d’un pour cent de nos perceptions globales » commente Bernard MIYET. Il devient donc urgent de mettre en place des mesures pour y remédier ( écouter audio).

MIDEM 2011 : Licence Européenne, une première…

Beatport, leader dans le téléchargement de musique électronique annonce aujourd’hui le premier contrat conclu avec Armonia, initiative regroupant la SACEM pour la France, la SIAE pour l’Italie et la Sgae pour l’Espagne et le Portugal (au nom de Spa).

Armonia représente les droits des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique en France, en Italie, en Espagne et au Portugal et a été créé afin de proposer un mécanisme plus efficace de délivrance d’autorisations en Europe sur le « en-ligne ».

Beatport et les Sociétés membres d’Armonia souhaitent que les créateurs soient rémunérés de manière équitable pour l’utilisation de leurs œuvres.

Bernard MIYET, Philippe ASTOR et Claude LEMESLE (cliquer sur la photo)

Bernard MIYET, Président du Directoire de la SACEM et Eduardo BAUTISTA, Directeur Général de la Sgae ajoutent : « Les Sociétés membres d’Armonia se réjouissent d’être parvenues à cet accord avec Beatport et souhaitent dorénavant pouvoir proposer des autorisations « Armonia » régulièrement dans le futur », tandis que Manlio MALLIA, Vice-Directeur Général de la Siae, conclut : « C’était une avancée attendue pour permettre une plus grande coopération dans le domaine des droits en ligne comme le souhaite le marché et les ayants-droit et comme ils l’attendent d’Armonia ».

La SACEM souhaite une meilleure exposition des répertoires francophones et des nouveautés à la radio…

La radio est le support favori des français pour écouter la musique, avec plus d’un tiers des répondants (36%). Elle est également le lieu de découverte n°1 de nouveaux morceaux ou artistes pour 70% des Français, pourcentage qui atteint même 79% si on lui ajoute les radios en ligne (9%).
Elle est suivie par la télévision (58%) puis la recommandation d’un proche (38%).
Par comparaison, Internet  (sites vidéos + sites communautaires + radio en ligne + blogs) est un lieu de découverte musicale pour un tiers de français (33%). Si l’on retire les radios en ligne, ce pourcentage tombe à moins d’un quart des Français (24%).

(Cliquer sur la photo)

(Cliquer sur la photo)

(Cliquer sur la photo)

(Cliquer sur la photo)

(Cliquer sur la photo)

Favoriser l’exposition des répertoires francophones et des nouveautés à la radio

Par ailleurs, la chanson française reste le genre favori des Français (51% de réponses) et est le seul genre présent dans le top 5 de toutes les générations, y compris les 15-24 ans.

« Le système des quotas a créé un cercle vertueux qu’il est nécessaire de pérenniser », explique Bernard MIYET, Président du Directoire de la SACEM. « Les Français attendent des radios qu’elles jouent leur rôle de prescripteurs, à des horaires d’écoute significatifs. C’est d’autant plus important que sur Internet, il est difficile de mettre en place un dispositif équivalent. Or la préservation de la diversité culturelle passe à la fois par un soutien à l’offre, indispensable, et par des mécanismes favorisant l’exposition et la diffusion des œuvres afin qu’elles rencontrent leur public. » (écouter audio)
La SACEM incite les diffuseurs à accentuer l’exposition des nouveaux talents et la rotation des titres pour favoriser la diversité. Elle demande aux autorités de régulation de s’assurer de l’application de bonne foi des règles du dispositif, pour offrir une exposition maximale aux créateurs et artistes notamment émergents.

Bernard MIYET Président du Directoire de la SACEM (cliquer sur la photo)

La SACEM annonce ses premières estimations pour l’année 2010…

La première estimation des perceptions de droits d’auteur de la SACEM pour 2010 se situe à 803,5 M€. Il s’agit donc d’une hausse de 5,4% ; la première depuis plusieurs années de stagnation.

« Nous sommes bien sûr satisfaits de ce bon résultat », souligne Bernard MIYET, Président du Directoire de la SACEM. « Mais il est à relativiser car il ne reflète hélas pas une amélioration réelle du marché sur le moyen terme, puisqu’il est en majeure partie lié à de très importantes régularisations dans le domaine notamment des télévisions par ADSL-montants qui par définition ne se retrouveront pas dans les prochaines années ! ».
(écouter audio)

Ecouter les discours de Bernard MIYET Président du Directoire de la SACEM, Philippe ASTOR Journaliste, Claude LEMESLE Compositeur, Président du Conseil D’Administration de la SACEM et Claire GIRAUDIN Responsable des Studios SACEM

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

(Cliquer sur la photo)

Les tendances par secteurs

Par secteur, les évolutions sont contrastées.

Les médias (radio/télévision) constituent la plus forte hausse, de 14,9%, à 311 M€.
Les télévisions du secteur privé connaissent une hausse des perceptions grâce à la bonne tenue des recettes publicitaires.
Néanmoins, 84% de l’augmentation constatée provient d’importantes régularisations de chaînes de la TNT et surtout des contrats ADSL.

La copie privée progresse (+4,1%, 57,3 M€) et les droits généraux devraient afficher une progression de 2% (266,5 M€). Pour ce dernier secteur, il faut cependant souligner la baisse de 4,7% des perceptions au titre des concerts, qui montre la fragilité de ce secteur en l’absence de grandes tournées en 2010.

(Cliquer sur la photo)

Le secteur phono-vidéo baisse de 1,2% à 87,3 M€ , car si le phono est en légère progression (+ 3,3%) grâce à un effet « Beatles », la vidéo accuse quant à elle un recul de 14,2%, par rapport à 2009 où des régularisations avaient été obtenues. Il faut préciser que les perceptions sur ce poste ne correspondent pas aux résultats d’exploitation de l’année calendaire mais à des encaissements pour partie antérieurs (2ème semestre 2009 et 1er semestre 2010).

Les perceptions à l’étranger accusent une baisse de 5,5% à 73,4 M€.
Cette baisse s’explique également par le fait que 2009 avait fait l’objet d’importantes régularisations par définition non reproduites sur 2010. La réalité économique de l’exploitation du répertoire de la SACEM à l’étranger reste dynamique, notamment en Amérique du Nord (+ 28%).
Rappel : les perceptions 2010 sur ce secteur concernent les exploitations de l’année 2009.

(Cliquer sur la photo)

Texte : Régina SEIGLE

Photo/Audio : © Gérald VAYSSE (cliquer sur les photos)
Tous Droits réservés
Les copies doivent indiquer l’emplacement exact du document avec la mention du lien d’origine
www.pressealpesmaritimes.com
regina@pressealpesmaritimes.com
www.midem.com

www.sacem.fr

(Cliquer sur la photo)

(Cliquer sur la photo)


Tags: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*




Boutique