Welcome to Magazine Premium

You can change this text in the options panel in the admin

There are tons of ways to configure Magazine Premium... The possibilities are endless!

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

Compagnie Nationale du Rhône : Ouverture des écluses de Chautagne et de Belley…

26 juin 2010
By admin

57 km supplémentaires de navigation continue.

Après 2 ans de travaux, le franchissement des aménagements hydroélectriques de Chautagne et de Belley (01) est maintenant rendu possible grâce à l’ouverture de deux écluses, respectivement situées en rive gauche des centrales hydroélectriques d’Anglefort (aménagement de Chautagne) et de Brens-Virignin (aménagement de Belley) sur le domaine concédé de la compagnie Nationale du Rhône.

Ces nouvelles écluses permettent de franchir des hauteurs de chutes de 18 m environ et ouvrent 57 km de voie navigables supplémentaires, sur un tronçon qui va de Seyssel (74) à Brégnier-Cordon (01) de part et d’autre du canal de Savières avec un accès au Lac du Bourget.

Les écluses de gabarit « Freyssinet » (40 m de long et 5,25 m de large) permettent le passage de bateaux de plaisance en toute sécurité grâce à un système d’exploitation en mode semi automatique commandé par les plaisanciers eux-mêmes (ou par des animateurs en période estivale).

Les chantiers ont demandé un investissement de 39,5 millions d’euros.

Ils ont commencés en 2008 dans le cadre du 1er plan de Missions d’Intérêt Général de la Compagnie Nationale du Rhône (2004-2008) et se sont achevés en juin 2010 dans le cadre du 2e Plan MIG (2009-2013).

Le premier plan a mobilisé 125 millions d’euros, le 2e est programmé à 160 millions d’euros.

Les MIG de la CNR s’intéressent à 4 grands domaines :

La navigation et le développement de la voie navigable

La production d’énergie renouvelable

L’environnement

L’ancrage local.

Avec la remise en navigabilité partielle du Haut-Rhône, c’est une nouvelle dynamique économique aux abords du fleuve qui se profile. L’ouverture des écluses devrait permettre aux professionnels du tourisme de diversifier et de compléter l’offre déjà existante dans la Vallée. Les 57 km navigables supplémentaires devraient engendrer un accroissement des bateaux à passagers pour la journée ou la demi-journée et développer un lien avec les activités naturelles et culturelles des bords de Rhône : l’accès à la Via Rhôna, au musée « Escale Haut Rhône » ou encore au futur port de plaisance de 120 anneaux prévu à l’été 2011 à l’intérieur du bassin intermédiaire entre les deux écluses de Belley etc…

Les gros travaux qu’ont nécessité la construction des écluses au service de l’intérêt collectif permet à la CNR de renouer avec sa vocation historique d’aménageur du fleuve dont elle est, depuis 75 ans le concessionnaire.

La CNR en bref

Créée en 1933, la Compagnie Nationale du Rhône a reçu de l’État en 1934 laconcession du fleuve pour l’aménager et l’exploiter selon trois missions financièrement solidaires : la production d’hydroélectricité, l’amélioration de la navigation, l’irrigation et autres usages agricoles.

Concepteur et exploitant des centrales, barrages et écluses du Rhône, la CNR aréalisé sur le fleuve des sites industriels et portuaires, des ports de plaisance, des haltes nautiques et des zones de loisirs. Elle propose également grâce à son expérience acquise sur le Rhône des prestations en ingénierie fluviale et hydroélectrique en France et dans une vingtaine de pays.

Entreprise leader du développement durable la CNR répond aux enjeux de réduction des émissions de gaz à effet de serre de part la nature même de sa production sur le Rhône 100 % renouvelable, ses développements dans l’hydraulique, l’éolien et le photovoltaïque ainsi que par son action en faveur de l’accroissement du transport fluvial. Entreprise à capital majoritairement public avec GDF SUEZ pour partenaire industriel de référence, la CNR est le 1er producteur français d’électricité exclusivement renouvelable et le 2e d’électricité.

Entreprise intégrée, experte en gestion des énergies intermittentes, elle vend son énergie certifiée 100 % renouvelable sur les marchés européens. Ses revenus lui permettent de conduire une stratégie ambitieuse fondée sur l’entretien de son outil de production, le développement industriel et des missions d’intérêt général en faveur de la communauté rhodanienne.

La CNR en chiffres

Chiffre d’affaires prévisionnel : 1, 270 MDS

Résultat courant net : 220 millions d’euros.

Redevance de 24 % : 169,36 millions d’euros (dont 41 millions contribution Tartam)

Impôts et taxes acquittés : 169,9 millions

dont :

- Impôt sur les sociétés : 118,9 M euros.

- Taxe professionnelle : 19,8 M euros.

- Taxe foncière : 26,2 M euros.

- Autres impôts : 5 M euros.

Le patrimoine industriel et fluvial

- 19 barrages

- 19 centrales hydroélectriques

- 7 petites centrales hydrauliques

et 7 mini-centrales (3006,7 MW)

- 13 parcs éoliens (123,6 MW de puissance installée)

- 2 centrales photovoltaïques (4,2 MWc

de puissance installée)

- 17 écluses dont 14 à grand gabarit

- 400 km de digues

- 32 stations de pompage

- 330 km de voies navigables à grand gabarit

- 27 000 ha de domaine concédé dont 14 000 ha de fleuve

- 13 000 ha terrestres dont 836 amodiables

- 29 sites industriels et portuaires dont

le Port de Lyon Edouard Herriot (PLEH)

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*




Boutique