Bienvenue dans votre espace PresseAlpesMaritimes

Vous pouvez vous inscrire afin de rédiger des commentaires sur nos articles

Cela ne prend que quelques secondes.

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

Rémunération des Cabinets Ministériels : Des chiffres erronés ?

29 novembre 2009
By admin

Le cabinet de Monsieur Fillon ne comprend pas comment le Député PS de l’Aisne (René Dosière) a pu commettre de telles erreurs de calculs, aussi bien sur le nombre de la rémunération des conseillers que sur celui des cabinets ministériels.

Dans un Communiqué transmis à l’AFP vendredi soir, les services du Premier Ministre ont affirmé « qu’entre la mi-2008 et la mi-2009 les effectifs globaux des cabinets ont augmenté de 1,1% et non pas de 17,2% comme l’affirme le Député René Dosière.
Quant aux membres « ils sont passés de 619 à 626 membres ».

Le Cabinet de constater que le Député PS fait « une erreur de méthode » .

Toujours selon le Cabinet du Premier Ministre, Monsieur Dosière a omis de comptabiliser dans la somme des effectifs de « 2008″ les cabinets qui, depuis, ont disparu comme le secrétariat à l’industrie alors qu’il le comptabilise bien en « 2009″ , le Cabinet du Ministre auprès de la Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi chargé de l’Industrie.

C’est ainsi que « pour ce qui est de l’évolution de l’enveloppe consacrée aux rémunérations complémentaires des membres de Cabinets (ISP) Monsieur Dosière commet les mêmes erreurs sur la base référence 2008, ce qui conduit aux mêmes erreurs de calcul ».

Contrairement aux explications du Cabinet de Monsieur Fillon, Monsieur Dosière, spécialiste des dépenses de l’Elysée, sur la base des documents qu’il avait pu obtenir, avait estimé que le nombre de conseillers des cabinets ministériels avait augmenté de 17,2% de 2008 à 2009 et qu’ainsi la rémunération moyenne mensuelle du personnel avait lui aussi augmenté de 12,8% pour atteindre selon le communiqué 7, 157 €uro brut.

Monsieur Dosière était allé plus loin dans ses attaques allant jusqu’à affirmer qu’il existait des fonctionnaires selon différents critères.

Dossier à suivre…

regina@pressealpesmaritimes.com

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*