Bienvenue dans votre espace PresseAlpesMaritimes

Vous pouvez vous inscrire afin de rédiger des commentaires sur nos articles

Cela ne prend que quelques secondes.

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

« LES FORÊTS NATALES » Arts d’Afrique équatoriale atlantique Musée du Quai Branly Jacques CHIRAC…

1 octobre 2017
By admin

L’Afrique équatoriale atlantique a donné aux arts africains quelques-uns de ses plus exceptionnels chefs-d’oeuvre.

De la puissance plastique des Fang à l’élégance naturaliste des Punu, c’est près de 325 oeuvres de cette vaste région, qui sont réunies pour la première fois dans l’exposition « LES FORÊTS NATALES » Arts d’Afrique équatoriale atlantique au musée du quai Branly – Jacques Chirac.

Ce grand ensemble de chefs-d’oeuvre, couvrant la période du 17e au début du 20e siècle, a vocation à démontrer les correspondances, mutations, et particularités, des formes et des arts de l’Afrique équatoriale atlantique, offrant ainsi un panorama de ses principaux styles artistiques, à la manière d’une histoire de l’art « classique ».

Le parcours de l’exposition reflète les déplacements des populations de l’Afrique équatoriale atlantique depuis le 14e siècle, allant du Nord au Sud.

Il souligne les grands ensembles stylistiques, présentés en quatre parties : le Nord, l’Est, le Centre, et le Sud de l’Afrique équatoriale atlantique.

* LE PARCOURS DE L’EXPOSITION

PRÉAMBULE

Les arts d’Afrique équatoriale atlantique présentent à la fois une grande diversité et une forte identité.

Leurs dynamiques sont les résultats de migrations bantoues qui se sont effectuées du Nord au Sud, accompagnées de retours ou de bifurcations multiples.

Les groupes culturels qui peuplent cette vaste zone de la République de Guinée Équatoriale, du sud de la République du Cameroun, de la République gabonaise et de l’ouest de la République du Congo se sont formés au gré des mouvements de l’Histoire de chacun d’eux.

Si le génie plastique des artistes s’est exprimé dans de nombreux domaines, créant un foisonnement d’objets, l’ensemble des statues et des masques est à lui seul significatif de cette diversité et de cette identité.

Il correspond en effet à deux types de pratiques ; les statues reliées aux cultes des ancêtres et les masques qui expriment les nombreux aspects des entités spirituelles intervenant dans le fonctionnement des sociétés.

L’exposition explore les correspondances et mutations des formes des arts au cœur de l’Afrique équatoriale atlantique. La présentation des œuvres s’appuie sur la collection exceptionnelle du musée du quai Branly– Jacques Chirac, l’une des plus riches dans ce domaine. Elle est complétée par des œuvres emblématiques et souvent uniques des collections publiques et privées d’Europe et d’Amérique du Nord.

www.quaibranly.fr

 

 

 

 

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*




RSS L’actualité de la ville de Cannes

  • Inondations / Intempéries - Informations de la Mairie de Cannes
  • Première journée de la parentalité : Être parents aujourd'hui
  • La Ville de Cannes solidaire du Japon
  • L'UBACI lance son site internet
  • Liste des médicaments sous surveillance renforcée
  • Baux commerciaux : Bernard Brochand défend les intérêts des commerçants et restaurateurs cannois
  • La direction départementale de la sécurité publique des A.-M. recrute 108 adjoints de sécurité
  • Inauguration du 45e MIDEM à Cannes
  • Bilan des 2 nouveaux outils de prévention et lutte contre la délinquance
  • Jardin des poètes à Ranguin : 28 nouvelles parcelles