Bienvenue dans votre espace PresseAlpesMaritimes

Vous pouvez vous inscrire afin de rédiger des commentaires sur nos articles

Cela ne prend que quelques secondes.

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

Arrêtons la surchauffe réglementaire dans l’immobilier et le logement…

14 mars 2015
By admin

L’avalanche de textes provoque :

• Des rigidités bureaucratiques qui polluent la vie des copropriétés, altèrent les baux d’habitation et commerciaux, retardent les ventes, bloquent les projets de rénovation et de réhabilitation,

• Des contentieux en progression,

• Un désengagement des investisseurs,

Pour la première fois, plusieurs milliers de professionnels de l’immobilier vont exprimer leur « ras-le-bol » en manifestant à Paris le 18 mars aux Invalides, et en interpellant les candidats aux élections départementales.

Les Professionnels de l’Immobilier, adhérents de l’Union des Syndicats de l’immobilier (UNIS), qui regroupe les 5 métiers de la gestion et de la transaction immobilières, sont asphyxiés. L’empilement des lois, règlements, décrets et normes imposés par les pouvoirs publics mine l’exercice de leurs métiers au quotidien et entament la confiance établie avec leurs clients.

Le 18 mars, les professionnels de l’immobilier, mobilisés par l’UNIS, réclament l’abrogation pure et simple de certaines dispositions de la Loi ALUR qui vont à l’encontre de l’intérêt du consommateur final, de la transparence et n’apportent ni dynamique ni visibilité à long terme pour le secteur.

Constat : Alors qu’aujourd’hui en France, le constat dramatique est le suivant :

• 3, 5 millions de mal logés

• 1 Français sur 6 en situation de précarité énergétique

• 3.700 normes affectant la construction

• en 15 ans, 15 lois touchant l’immobilier ont été votées. A cela s’ajoutent, depuis 2014, la loi ALUR (4 lectures, des centaines d’amendements et 208 décrets d’application dont 2 promulgués), la loi Pinel, et la loi de simplification. Une amorce de dé-tricotage de l’ensemble était annoncée par le projet de loi Macron en cours de navette, tandis que la loi sur la transition énergétique, qui impacte aussi le logement, est encore au Parlement.

Christophe TANAY, président de l’UNIS, déclare que « les textes sont contradictoires, incohérents, et non-coordonnés. Résultat : les professionnels sont désorientés, accablés, entravés ».

Néanmoins, l’UNIS a salué les perspectives qu’offrait la création récente du Conseil National de la Transaction et de la Gestion immobilières (CNTGI). Avec l’ensemble des professionnels et les associations de consommateurs, des propositions ont été faites en vue de simplifier et d’améliorer les conditions d’exercice des différents métiers concernés, et donc d’apporter une meilleure qualité de service.

Tous ces efforts n’ont pas abouti. Personne n’y a trouvé son compte : les collaborateurs sont harassés, de nombreuses petites agences ferment en Régions, la destruction d’emplois est là, et les consommateurs payent les surcoûts de la sur-réglementation.

Au moment où des lois sont en discussion et des décrets en cours de rédaction, l’UNIS et ses adhérents ont donc décidé d’alerter, le gouvernement, les parlementaires et les élus locaux le 18 mars :

- en manifestant aux abords de l’Assemblée Nationale

- en interpellant dans tous les départements, les candidats aux élections départementales.

Point de rencontre :

mercredi 18 mars à 14h30 / angle rue de l’Université et rue de Constantine

(métro Invalides)

A propos de l’UNIS :

Représentative des 5 métiers que sont la gestion (syndics, gérants), la transaction (agents immobiliers, marchands de biens) et l’expertise, l’UNIS regroupe l’ensemble des acteurs : indépendants, réseaux et groupes dans toutes les régions de France : 2.000 Administrateurs de biens et syndics de copropriété, 2.000 Agents immobiliers et transactionnaires et 700 Marchands de biens. Consciente d’une évolution de la société qui nécessite que ses métiers se rapprochent toujours plus de ses clients, et pour accompagner ces changements avec raison et responsabilités partagées, l’UNIS a pris dès sa création, en 2009, des orientations ouvertement et surtout positivement tournées vers les clients de ses adhérents : propriétaires, bailleurs, vendeurs, acquéreurs et locataires. Force de propositions et de réflexions, l’UNIS est consultée par les pouvoirs publics et siège au sein des principales structures et des principaux organismes liés à l’immobilier.

www.unis-immo.fr

 

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*