Bienvenue dans votre espace PresseAlpesMaritimes

Vous pouvez vous inscrire afin de rédiger des commentaires sur nos articles

Cela ne prend que quelques secondes.

Member Login
Lost your password?
Not a member yet? Sign Up!

Le Centre des monuments nationaux convie les arts vivants à s’exprimer…

6 mars 2015
By admin

Le Centre des monuments nationaux convie les arts vivants à s’exprimer au sein de son réseau et présente : « Monuments en mouvement », « #MotsNus » et « Monuments en musique »

En 2015, le Centre des monuments nationaux met les arts vivants à l’honneur au sein de son réseau et propose, de mars à octobre, de nombreux rendez-vous avec la danse, la littérature et la musique.

Son Président, Philippe Bélaval, est heureux d’initier le lancement d’une saison de danse, « Monuments en mouvement ». A cette occasion, quatre chorégraphes de renom ont été invités à réfléchir sur les thèmes de l’existant, de la mémoire, de l’héritage et aux manières de « mettre en mouvement », d’activer des lieux patrimoniaux pour les faire découvrir autrement.

« Les monuments sont des lieux de rencontre et de partage, d’émotion et de rassemblement. »

Philippe Bélaval

Pour cette première édition, le CMN invitera le CENTQUATRE et la Compagnie de Soi dirigée par Radhouane El Meddeb à présenter le projet « Héros Prélude» au sein du Panthéon. La génération des danseurs urbains et spontanés issus de la halle du 104 inaugurera la pratique de la danse dans ce temple de la Nation les 14 et 15 avril prochains. Ce sera l’occasion de lancer la programmation culturelle dans ce monument emblématique des valeurs de la République où un hommage solennel sera rendu à quatre personnalités de la résistance le 27 mai prochain.

Yoann Bourgeois et son projet « Cavale » s’installeront en juin et juillet au sommet de la place forte de Mont- Dauphin et au trophée de la Turbie devant des horizons alpins et maritimes.

Nathalie Pernette travaillera sur une création en mouvement autour de la figure du gisant avec son projet « Une pierre presque immobile » à l’abbaye de Cluny, à la basilique Saint-Denis et au monastère royal de Brou de juin à octobre prochains.

Enfin, Thomas Lebrun créera « Où chaque souffle danse nos mémoires », projet chorégraphique conçu pour les monuments nationaux qui sera présenté au château d’Azay-le-Rideau, au château de Châteaudun et au palais Jacques Cœur de Bourges en septembre.

« Monuments en mouvement » vient compléter le cycle de lectures « #MotsNus » et le programme « Monuments en musique » lancés en 2013.

En 2015, pour la troisième année consécutive, le Centre des monuments nationaux propose « #MotsNus » un cycle de lectures associant la beauté d’un haut lieu du patrimoine et celle de textes d’œuvres classiques ou contemporaines. Ces performances font l’objet de partenariats exceptionnels avec de grandes institutions, comme la Comédie-Française et le Théâtre de l’Odéon.

Conçue autour des grandes commémorations de l’année, telles que le 500ème anniversaire de l’avènement de François Ier ou le tricentenaire de la mort de Louis XIV, la troisième édition de « Monuments en musique » propose une programmation musicale originale dans 12 monuments nationaux, dont l’abbaye du Mont-Saint-Michel, la basilique Saint-Denis ou le château de Pierrefonds. Dans le cadre de ce programme, le Centre des monuments nationaux poursuit son partenariat avec l’Orchestre de Paris et fait également appel à des musiciens de renommée nationale ou internationale.

Programme « Monuments en mouvement » HEROS PRELUDE par Radhouane El Meddeb – La Compagnie de Soi

En partenariat avec le CENTQUATRE, dans le cadre du Festival Séquence Danse

Essai chorégraphique pour 10 interprètes

« Des après-midi entières dans la Nef Curial du Cent-Quatre.

Ils sont toujours plus nombreux, se rassemblent par petits groupes ou se concentrent seuls sur leur jeu. Chacun apporte son son, son rythme, ils suent, ils bougent, ils dansent longtemps, longtemps. Les respirations sont fortes, on les entend compter, discuter, échanger des techniques, montrer, regarder, essayer, réessayer. Des danseurs pris dans la discipline d’une interprétation dont ils ont la clef, à eux tous, ou chacun d’entre eux dans la bulle qu’ils construisent, le cercle qu’ils tracent au sol par la répétition de ses mouvements. Je les regarde longuement, je m’approche parfois pour regarder de plus près, pour les rencontrer aussi, et comprendre cet acharnement. Je comprends que je cherche leurs rêves, je cherche à pénétrer ces vitrines qu’ils construisent, comme des cubes, des carrés qui les enserrent et les livrent aux regards.

Rêver de dépasser la prouesse, le respect des dogmes et le rythme imposé par cette musique, toujours la même à chaque point sonore, de dépasser même le mouvement continu, incessant, d’accéder aux rêves ensemble, autrement que par le spectacle, le performatif de la danse dite urbaine, pour aller plus loin… ou plutôt pour aller plus près de ces êtres dansants, des interprètes de leurs rêves.

Car se dessine en eux, lorsqu’ils dansent, leur fragilité et leur sensibilité, une intériorité bien planquée, émouvante et confondante, par-delà la technique et les heures d’entraînement, un motif se dégage de ce tapis de corps frénétiques, des visages, des masques qui s’effondrent, des solitudes qui se disent, des promesses qui se scellent. »

Radhouane El Meddeb

Conception, chorégraphie

Radhouane El Meddeb

Collaborateur artistique

Moustapha Ziane

Interprètes

Aston Bonaparte, Alexandre Fandard, Joyce Flammy, Emmanuel Jay, Annabelle Kabemba, Steve Kamseu, Smail Kanoute, Willy Pierre-Joseph, Christian Serrein-Grosjean (distribution en cours)

Une production La compagnie de SOI & le CENTQUATRE-PARIS.

Avec le soutien de La Briqueterie, Centre de développement Chorégraphique du Val de Marne

Panthéon – Paris

14 et 15 avril

« Cavale » par Yoann Bourgeois

Recherche de la base et du sommet

Avec nos jeux de vertiges nous tenterons d’infliger à la conscience spectatrice une sorte de panique voluptueuse. Par une composition simple et réglée comme du papier à musique, nous reviendrons aux sources de l’acrobatie avec des motifs d’élans, de déséquilibre et d’envol.

C’est donc d’un cirque dépouillé qu’il s’agit, dont la propension à de nouvelles formes de théâtralité est immense. Les matières circassiennes mettent en relation le corps avec des forces physiques simples (la gravité, la force centrifuge…) et recèlent un potentiel suggestif, imaginaire infini, lorsqu’on les « laisse parler ».

La verticalité majestueuse du Trophée d’Auguste et l’espace singulier de la Place forte de Mont-Dauphin viendront ainsi répondre aux mouvements du corps de Yoann Bourgeois et Mathurin Bolze. Yoann Bourgeois

Production Cie Yoann Bourgeois

Coproduction: MC2 : Grenoble

Avec le soutien du Pacifique I CDC et du CCN de Grenoble dans le cadre du prêt de studio.

Trophée d’Auguste à La Turbie

13 et 14 juin

Place Forte de Mont-Dauphin

30 et 31 juillet

La Figure du gisant, premier volet d’Une Pierre presque immobile

Par Nathalie Pernette

Création le vendredi 12 juin 2015 à l’Abbaye de Cluny, en co-accueil avec la Scène nationale de Mâcon

Une création en mouvement pour l’espace public.

« Pour l’amoureuse du mouvement que je suis, l’immobilité m’a toujours fascinée ; celle des statues et sculptures en particulier, lesquelles je ne peux m’empêcher de toucher au musée, à l’église, au cimetière ou en ville… Densité extrême, froideur parfois, surface extraordinairement lisse ou tourmentée… La sensation d’une presque immobilité cependant.

Il me semble que la pierre, le bronze et le bois pourraient respirer et que derrière la surface affleure le mouvement. Comment passer d’une statique, d’une immobilité presque parfaite au premier geste ? S’agira-t-il d’un « accident de la matière », d’une volonté ou d’une bribe, d’un « éclat » de mémoire ? Comment exciter la fascination du spectateur pour l’absence de mouvement, puis sa naissance ? » Nathalie Pernette

Abbaye de Cluny

12 et 13 juin

Monastère royal de Brou

Juillet (date à préciser)

Basilique Saint Denis

Octobre (date à préciser)

« Où chaque souffle danse nos mémoires » par Thomas Lebrun

Création en septembre 2015 pour le Centre des monuments nationaux

Production

Centre chorégraphique national de Tours / Direction Thomas Lebrun

« Là où le sol a connu mille pieds caressants, frappants, sautants, glissants… Autant de corps allongés, posés, vivants, fatigués, enivrés… Là où les murs chantent encore les musiques et les voix qui les ont remplis. Danser en ces lieux habités par l’histoire, porteurs de mémoire, nous interroge comme d’évidence sur la danse que nous portons et celle qui nous a construit. Alors, quelle danse y dévoiler, y proposer, pour habiter ces pierres, ces atmosphères, ces monuments qui ont traversé les siècles, alors que nous ne sommes que des passeurs en mouvement, des passagers d’un soir ?

Pour cette création chorégraphique, commande du Centre des Monuments Nationaux, j’ai choisi de travailler sur une proposition multiple, jouant de partitions chorégraphiques itinérantes et de moments éphémères guidés par les monuments.

Neuf danseurs du Centre chorégraphique national de Tours travailleront à l’écriture des partitions chorégraphiques, sur des partitions musicales traversant les siècles et les styles…

Musiques et chants moyenâgeux, baroques, romantiques, contemporains. Une traversée dansée au cœur des monuments et à leurs contours, une intrusion de l’extérieure dans le corps même du monument.

Trois autres danseurs du Ccnt, que l’on pourra qualifier ici de « danseurs tout terrain », interviendront en improvisation dans la même logique, mais permettant ainsi de s’emparer des particularités architecturales ou historiques de chaque lieu : endroits cachés, endroits incontournables, endroits improbables… Chacun de ces interprètes s’inspirera des singularités de chaque monument, afin d’envisager dans la journée une proposition unique et éphémère qui n’appartiendra qu’au moment donné de la représentation.

Les douze danseurs se rejoindront en toute fin pour investir une place phare du lieu, pour un final mêlant partitions chorégraphiques et improvisations, avant de disparaître, comme par un souffle commun, laissant danser nos mémoires dans ces lieux en éternel mouvement. »

Thomas Lebrun

Château d’Azay-le-Rideau

11 septembre

Palais jacques Cœur

13 septembre

Château de Châteaudun

15 septembre

Programme « #MotsNus »

Février

5 Février - Maison de George Sand à Nohant

« Au cœur des Himalayas » d’Alexandra David Néel, lu par Claire Sermonne, en partenariat avec le Théâtre de l’Odéon

Mars

5 mars – Maison de George Sand à Nohant

Anny Duperey, Sylvain Dufouret et François Soustre lisent Colette

8 mars à 17h30 – Château de Maisons

Lecture d’Alfred de Musset par le Centre Dramatique National de Sartrouville

12 mars à 19h30 - Palais Jacques Cœur

« En canoë sur les rivières du Nord » de Robert Louis Stevenson, lu par Thibault de Montalembert, en partenariat avec le Théâtre de l’Odéon

Avril

11 Avril - Château de Châteaudun

« Les cavaliers » de Joseph Kessel, en partenariat avec le Théâtre de l’Odéon

Basilique de Saint-Denis – date à venir

Lecture par Pascal Quignard, Prix Goncourt 2002

Mai

24 et 30 mai – Château de Champs-sur-Marne

Lecture par Nicolas Lormeau, sociétaire de la Comédie française

28 et 29 Mai - Panthéon

Lectures en partenariat avec la Comédie-Française autour des figures de la Résistance entrant au Panthéon le 27 mai (programme à venir)

Juin

6 Juin - Château de Pierrefonds

« Michel Strogoff » de Jules Verne lu par Thomas Matalou, en partenariat avec le Théâtre de l’Odéon

13-14 Juin – Château de Vincennes

Lecture de textes du Marquis de Sade dans le cadre du Festival de Caves

20 Juin – Hôtel de Sade – Saint Rémy de Provence

« La croisière sur le Snark » de Jack London, lu par Luc-Antoine Diquéro, en partenariat avec le Théâtre de l’Odéon

Juillet

Fort Saint-André

Théâtre de figure par Dominique Houdart

Novembre

Château d’Angers – date à venir

Lecture du « Traité de la boule de Chrystal », causeries de David Wahl

A confirmer

Château de Talcy, château d’Azay-le-Rideau, cloître de la Psalette

Lecture « Le lys dans la vallée » Jean Haderer

Basilique de Saint-Denis

Lecture par le Théâtre Gérard Philippe

A préciser à revoir auprès de Simon PR et Serge Santos

Programme « Monuments en musique »

Avril

Ensemble Doulce Mémoire

11 avril – Château de Rambouillet

Mai

Quatuor Thymos

Didier Sandre, récitant

12 mai – Château de Vincennes

Juin

Musiciens de l’Orchestre de Paris

5 juin – Château de Pierrefonds

26 juin – Château de Cadillac

28 juin – Château de Champs-sur-Marne

Orchestre régional de Basse-Normandie

6 juin – Abbaye du Mont-Saint-Michel

Juillet

Roger Muraro, piano

5 juillet – Château de Champ-sur-Marne

Trio Estampe

12 juillet – Château de Champs-sur-Marne

Ensemble Doulce Mémoire

21 juillet – Château de Vincennes

Septembre

Quintette de cuivres de l’Orchestre de Paris

5 septembre – Château de Maisons

Le Concert Spirituel

5 septembre – Abbaye du Mont-Saint-Michel

8 septembre – Château de Vincennes

Ensemble Doulce Mémoire

12 septembre – Château d’Azay-le-Rideau

Musiciens de l’Orchestre de Paris

26 septembre – Château de Châteaudun

27 septembre – Villa Savoye à Poissy

Octobre

Orchestre régional de Basse-Normandie

4 octobre – Abbaye du Mont-Saint-Michel

Ensemble Clément Janequin

14 octobre – Palais du Tau à Reims

+ 6 dates en mai, juin, septembre et octobre – Basilique Cathédrale de Saint Denis, 6 organistes invités.

Informations pratiques

www.monuments-nationaux.fr

Renseignements et réservations :

Abbaye de Cluny

Rue du 11 Août 1944

71250 Cluny

03 85 59 15 93

Abbaye du Mont-Saint-Michel

02 33 89 80 04

Basilique-Cathédrale de Saint-Denis

1 Rue de la Légion d’Honneur

93200 Saint-Denis

01 48 09 83 54

Château de Carrouges

61320 Carrouges

02 33 31 90 90

Château d’Azay-le-Rideau

Rue de Pineau

37190 Azay-le-Rideau

02 47 45 42 04

Château de Châteaudun

28200 Châteaudun

02 37 94 02 90

Château de Maisons à Maisons-Laffitte

2 Avenue Carnot,

78600 Maisons-Laffitte

Château de Rambouillet

78120 Rambouillet

01 34 83 00 25

Place Forte Mont-Dauphin

05600 Mont-Dauphin

04 92 45 42 40

Villa Savoye – Poissy

82 Rue de Villiers

78300 Poissy

01 39 65 01 06

Trophée d’Auguste à La Turbie

Avenue Prince Albert Ier de Monaco

06320 La Turbie

04 93 41 20 84

Château de Cadillac

Place de la libération

33410 Cadillac

05 56 62 69 58

Château de Champs-sur-Marne

31 Rue de Paris

77420 Champs-sur-Marne

01 60 05 94 70

Château de Pierrefonds

Rue Viollet le Duc

60350 Pierrefonds

03 44 42 72 71

Château de Vincennes

Avenue de Paris

94300 Vincennes

01 41 74 19 16

Fort Saint André

30400 Villeneuve-lès-avignon

04 90 25 45 35

Monastère royal de Brou

63 Boulevard de Brou

01000 Bourg-en-Bresse

04 74 22 83 83

Palais du Tau à Reims

2 Place du Cardinal Luçon

51100 Reims

03 26 47 81 79

Palais Jacques Cœur à Bourges

10Bis Rue Jacques Cœur

18000 Bourges

02 48 24 79 42

Le CMN en bref

Sites archéologiques de Glanum et de Carnac, abbayes de Montmajour et du Mont-Saint-Michel, châteaux d’If et d’Azay-le-Rideau, domaine national de Saint-Cloud, Arc de triomphe ou encore villa Savoye, constituent quelques-uns des 98 monuments nationaux, propriétés de l’Etat confiés au Centre des monuments nationaux.

Premier réseau public français culturel et touristique avec près de 9,5 millions de visiteurs par an, le Centre des monuments nationaux conserve et ouvre à la visite des monuments d’exception ainsi que leurs parcs et jardins. Ils illustrent, par leur diversité, la richesse du patrimoine français.

S’appuyant sur une politique tarifaire adaptée, le CMN facilite la découverte du patrimoine monumental pour tous les publics. Son fonctionnement repose à plus de 85 % sur ses ressources propres issues notamment de la fréquentation, des locations d’espaces ou encore du mécénat. Fondé sur un système de péréquation, le Centre des monuments nationaux est un acteur de solidarité patrimoniale. Les monuments bénéficiaires permettent la réalisation d’actions culturelles et scientifiques sur l’ensemble du réseau.

Après l’ouverture au public du Fort de Brégançon en 2014, le CMN présente en 2015 la Villa Cavrois restaurée et prépare l’ouverture à la visite de l’Hôtel de la Marine à l’horizon 2017.

 

 

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*